Archives de catégorie : Dossier

Le collector de Batman Arkham Asylum

Dans le cadre de notre maxi dossier « Arkham Asylum », je vous propose de redécouvrir avec moi l’édition collector de ce jeu prestigieux. Attendu par beaucoup, l’objet clé de ce collector n’est autre qu’une réplique de batarang qui semble très prometteuse sur le papier. A coté de cela, on retrouve un « making of » ou encore un livret exclusif, le tout regroupé dans une boite au look plutôt « classieux ».

Le collector se présente de la sorte, une boite noire au look très sobre, en son milieu une ouverture en forme de chauve souris laissant apparaitre la réplique de batarang, ces fameux bat-gadgets, dérivé du shuriken japonais et du boomerang australien.

Le coffret collector a quand même fière allure
Le coffret collector a quand même fière allure

Une fois ouvert, on découvre le-dit Batarang, accompagné de la boite collector du jeu, du manuel et d’un livret exclusif contenant son lot d’informations sur tout les résidents d’Arkham. Ce petit livret se veut être les notes du Dr Young qui possède un rôle clé dans le jeu. On y découvre des informations exclusives qui ne figurent pas dans les biographies du jeu, parfois même accompagnées d’annotations plutôt amusantes. On retrouvera ainsi la mention « Ne JAMAIS lui donner de parapluie » sur la fiche dédié au Pingouin.

Le carnet de notes du Dr Young
Le carnet de notes du Dr Young

Revenons maintenant sur le fameux batarang. Se voulant comme la pièce maitresse de ce collector, beaucoup on été déçu par la qualité final du produit proposé. On s’attendait à une magnifique réplique en métal, et on se retrouve avec une version en résine, avec un effet « patiné » peut convainquant, et pas la moindre touche de peintures pour améliorer la chose…

Le très controversé Batarang et son socle en plastique...
Le très controversé Batarang et son socle en plastique...

Heureusement, les bonus de cette édition collector ne se résument pas à ça. La boite du jeu ainsi que le manuel ont été relooké pour ce coffret. Ainsi, le visuel extérieur de la boite opte pour un effet bois assez sympa, tandis que l’intérieur rappel un magnétophone, faisant écho aux différentes cassettes d’entretiens que l’on retrouvera dans le jeu. Le manuel quand a lui a eu sa petite touche personnalisée assez sympathique également. On pourra cependant regretter l’absence d’une belle illustration de Batman, comme c’est le cas sur le visuel de la boite classique.

La boite du jeu, son manuel et son making of
La boite du jeu, son manuel et son making of

La boite comporte deux DVD, le premier pour le jeu, le second  pour les bonus. Ce dernier se subdivise en deux parties. La première nous propose 5 vidéos « making of » du jeu, tandis que l’autre partie nous propose quelques unes des vidéos promotionnelles. On regrettera la qualité de ces trailers qui est plutôt médiocre comparé à ce que l’on peut trouver sur certains sites web spécialisés, ou même sur le site officiel du jeu.

Revenons sur le contenu « making of ». 5 vidéos de 4 à 7 minutes nous sont proposées pour aller faire un tour du coté du développement du jeu. La première bonne nouvelle, c’est que l’on à droit des interviews des acteurs clé de la création du jeu. On retrouve ainsi, Paul Dini ou encore Kevin Conroy, très connu des bat-fan pour être respectivement scénariste et doubleur sur la série animé Batman des années 90, mais aussi bien evidemment sur Arkham Asylum.

Du scénariste au concepteur IA, chacun nous parle de son travail sur le jeu
Du scénariste au concepteur IA, chacun nous parle de son travail sur le jeu

On nous parlera bien évidemment de la conception du jeu, mais aussi de tout le travail sur le design, les musiques, les bruitages, ou encore la motion capture.

la carte de défie "Choc et Effroi" coté développeur
la carte de défie "Choc et Effroi" coté développeur

On apprend ainsi que Batman possède son propre thème musical, et Nick, son compositeur, nous montre que ce dernier revient régulièrement dans les pistes musicales du jeu.

L'élaboration de la bande son du jeu est également abordé
L'élaboration de la bande son du jeu est également abordée

Les 5 vidéos sont assez complètes sans être trop longues. On est bien sûr très loin d’un documentaire technique ultra détaillé, mais au final c’est plus de 30 minutes de vidéo où Rocksteady nous parle de sa dernière création.

Rocksteady possède son propre studio de motion capture
Rocksteady possède son propre studio de motion capture

Au final, ce making of est assez intéressant. On en a rapidement fait le tour, et sans être un indispensable, on y apprend malgré tout certaines subtilités. Petit regret quant à l’absence d’interview de Mark Hamill (Luke Skywalker, c’est lui !), doubleur du Joker dans la VO, qui interprète son rôle avec brio. Heureusement, Kevin « Batman » Conroy n’oublie pas de nous toucher deux mots sur la prestation de Hamill à qui il donne la réplique tout au long du jeu.

- Over? why, my dear delusional Dark knight... it hasn't even begun...
- Over? Why, my dear delusional Dark knight... It hasn't even begun...

Mise à Jour : Afin de pouvoir comparer par vous même, je vous propose le déballage de l’édition collector américaine par IGN en vidéo. Cela dit, cette dernière est à peine meilleurs.