[CRITIQUE] Batman – Silence

Réédité le 13 octobre par Panini Comics, Batman – Silence est une histoire qui date déjà de 2003 (édité pour la première fois en France en 2004). Nous vous proposons aujourd’hui une petite critique de cette album qui sans être un indispensable a posé les bases des aventures de Batman de 2003 jusqu’à aujourd’hui.

Batman - Silence

Cette réédition de Batman – Silence sort un peu hors contexte, mais c’est l’occasion pour les retardataires de profiter de cette histoire de Batman. En effet, à sa sortie il y a 7 ans, Batman Silence était le point d’entrée idéal pour s’insérer dans la mythologie Batman. L’histoire se présente comme un gigantesque complot, et un grand nombre de personnages de l’univers de Batman y seront impliqués, alliés comme ennemis.

L’album débute d’ailleurs par une petite introduction qui raconte ce que tout fan de Batman se doit de savoir. Au scénario nous retrouvons Jeph Loeb à qui l’ont doit notamment Batman – Un Long Halloween et sa suite Dark Victory. Pourtant, si ces deux dernier albums sont des incontournables en proposant un scénario riche et prenant, Batman – Silence s’annonce bien plus classique. Même si l’histoire semble être un immense puzzle, on se retrouve avec une légère déception lorsqu’arrive le grand final. Mais de quoi parle bien l’histoire de Batman – Silence ?

Cet album a en fait introduit le personnage de Silence, qui est depuis devenu un habitué de la galerie des vilains de l’univers de Batman. Certains d’entre vous le connaisse déjà peut-être pour l’avoir croisé dans les réguliers édités par Panini Comics, ou encore dans l’album Le Cœur de Silence. On découvre ici qui il est, et bien évidemment sa première confrontation avec Batman. C’est également l’occasion d’en apprendre un peu plus sur l’enfance de Bruce avec la découverte de son meilleur ami d’enfance, Thomas Elliot.

Les flash back bénéficent d'une mise en couleur particulière très sympathique
Les flash back bénéficent d’une mise en couleur particulière très sympathique

C’est d’ailleurs Thomas Elliot, alors devenu un brillant docteur, qui sauvera la vie de Bruce Wayne dans la première partie de l’album alors que celui ci est au limite de la mort. Du coté du dessin, nous retrouvons le grand Jim Lee. Si son style reste très conventionnel, il a l’avantage de mettre tout le monde d’accord sur la qualité de son trait. L’album nous permettant de croiser un bon nombre de lieux et de personnages, c’est toujours un plaisir de les redécouvrir sous les trait de l’artiste, qui bénéficie d’une mise en couleur de très bonne qualité réalisé par Alex Sinclair. On saluera notamment le coté aquarelle des flash back.

La batcave vue par Jim Lee
La batcave vue par Jim Lee

Du coté des personnages, on retrouvera Killer Croc, Poison Ivy, Le Joker, Harley Quinn ou encore le Sphinx pour les plus psychopathes d’entre eux, tandis que Catwoman, Huntress, Oracle, Nightwing ou encore Superman viendront prêter main forte à notre héros. Chacun étant un pion dans le plan mis en place par le terrible Silence qui ne se révèlera bien sûr qu’à la fin du récit.

Batman aura l'occasion de faire un petit tour par Metropolis
Batman aura l’occasion de faire un petit tour par Metropolis

Même si Batman – Silence ne brille pas par son originalité, l’histoire possède un grand nombre d’élément qui seront des piliers de la suite des aventures de Batman. Nous ne les détaillerons pas ici afin de préserver la surprise pour ceux qui n’aurait pas lu l’histoire, mais vous êtes libre de venir en discuter sur le forum.

Le joker viendra mettre son grain de sable
Le joker viendra mettre son grain de sable

En bref, même si Batman – Silence n’est pas de ces grand albums  dont l’histoire vous marquent à la manière d’un long Halloween (même si les scénarios de l’un est de l’autre sont du même auteur); même si le style dessin ne vous intrigue pas telles les illustrations de Dave McKean dans Arkham Asylum; il n’en reste pas moins une pierre angulaire de la mythologie Batman.

Les plus:

  • L’introduction du personnage de Silence
  • La galerie de vilains
  • Bonne introduction à l’univers de Batman

Les moins:

  • La trame de l’histoire un peu classique
  • La révélation de fin un peu frustrante
  • L’histoire peu marquante

Partenariat Amazon : Acheter « Batman –Silence»

Partager sur...

    10 réflexions sur « [CRITIQUE] Batman – Silence »

    1. Je viens tout juste de le finir. J’ai lu pas mal de critiques peu élogieuses mais j’ai été agréablement surpris, le récit est plaisant, on prend plaisir a voir défiler tous les vilains dans ce complot/puzzle géant. Les dessins sont géniaux, les cadrages soignés, enfin bref j’ai passé un très bon moment de lecture et ne regrette vraiment pas mon achat 🙂

    2. Comme je l’ai dit dans l’article, c’est loin d’être la meilleurs histoire de Batman, mais ce n’est pas la plus mauvaise pour autant.

    3. Je trouve l’histoire vraiment bonne quoique décousue, le personnage de Silence intéressant et le dessin de Jim Lee magnifique. C’est un de mes comics préférés.

    4. Très bon comics, pas le meilleur, mais les dessins et les mechants magnifiquement exploités dans un complot géant, le joker qui fait juste puching ball et la fin frustrante sont mes seules regrets, une suite serait vraiment bien venu…

    5. J’ai littéralement bouffé tous les volumes.
      Je lis à tort, de ci et là que ce n’est pas la meilleurs séries (en générale on dit et redit ça quand c’est moyen), me concernant je trouve qu’il s’agit d’une des meilleures.
      Le crayon de Jim Lee fait des merveilles, le cast présenté est énorme, l’intrigue est excellente, sans temps mort et « surtout original » (contrairement à d’autres j’ai adoré le fait que pour une fois le Joker ne soi pas le maitre du jeu mais qu’un pantin berné comme tous les autres et j’ai également adoré la chute final).
      Visiblement The Hush a été plus apprécié qu’il n’y parait et à sa juste valeur puisqu’il dispose d’une suite que je n’ai malheureusement pas encore eu l’occasion de lire.
      Pour moi c’est un 5/5 bien mérité! 🙂

    6. Très bon comics mais comme Wilzyx je trouve que les personnages comme le Joker ne sont pas assez exploités dans cette bd mais les mauvais cotés sont plus rares que les bons.

    7. Très très bon ce batman silence.
      La relation entre batman est catwoman est bien faite, j’ai adoré le moment du premier grand baise (juste avant l’arriver à métropolis).
      Je le recommande à tous les fans de batman.

    8. je l’ai trouvé géniale,je connais pas depuis longtemps l’univers de batman(1mois j’ai lu one years,the killing joke et joker),j’ai découvert des personnages que je ne connaissais pas,des personnages qui sont morts tragiquement.
      L’histoire est vraiment super trés accrocheuse,les dessins superbes(surtout les filles).
      Bref ce livre je le conseille les yeux fermés à tous les novices comme moi qui veulent découvrir batman

    9. Je suis d’accord avec l’article.
      L’ensemble est vraiment bon : les dessins, l’histoire, les personnages.
      seule grosse déception, le dénouement.
      Sinon rien à redire, je recommande chaudement.

    10. J’ai adoré le récit mais ce qui m’a le plus marqué est le coup de crayon du dessinateur.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *