[CRITIQUE] Knightfall- Part One : Broken Bat

Tous fan de Batman qui se respecte connait ce moment ultime dans la vie du chevalier noir. La nuit où Batman fut vaincu, la nuit où Batman faillit mourir, je veux vous parle de la nuit où le terrible Bane brisa Batman ! Cette histoire porte le nom de « Knightfall », littéralement « La chute du chevalier », et voici la critique de sa première partie intitulée « Broken Bat » (La chauve-souris brisé) !

Knightfall - Part one : Broken Bat
Knightfall – Part one : Broken Bat

L’histoire débute avec l’explosion de l’asile d’Arkham, déversant son flot d’aliénés sur la ville de Gotham City. Dès le début, ça s’annonce mal pour Batman. Il va devoir courir plusieurs lièvres en même temps afin d’arrêter au plus vite ces criminels. Bien évidemment, l’évasion des fous n’est pas le fruit du hasard. Derrière ce coup tordu se cache Bane. Criminel à l’esprit génial drogué au Venin, puissante solution qui augmente sa taille et sa force physique, lui conférant une force hors du commun. Son but est simple : affaiblir le chevalier noir pour l’attaquer au moment propice et lui faire la peau.

Cet album est l'occasion d'en apprendre un peu plus sur Firefly
Cet album est l’occasion d’en apprendre un peu plus sur Firefly

Loin de se voir attribué des seconds rôles, les criminels échappés de l’asile ont une place tout aussi importante que Bane dans l’histoire. On retrouvera tour à tour le Chapelier Fou, Szazs, Scarface et le Ventriloque, ou encore Firefly. On apprendra un peu plus sur le passé tourmenté de ce dernier. Le Joker et l’Epouventail occupe également une place de choix dans l’histoire, puisqu’ils décideront de s’allier pour former un duo mortel, dans le seul but de faire une bonne blague à Gotham en fichant une peur bleu à ses habitants.

Le Joker et l'Epouventail, le diabolique duo
Le Joker et l’Epouventail, le diabolique duo

Tout au long de l’histoire, Batman devra donc arrêter tous ces fous en puissance, tandis que dans l’ombre, Bane et ses hommes l’observent, attendant l’instant propice pour passer à l’action. Dans l’histoire, Tim Drake à récemment rejoind Batman sous le masque de Robin. La mort récente de Jason Todd, l’ancien Robin assassiné par le Joker dans « Un Deuil dans la Famille », poussera Batman à refuser de faire prendre le moindre risque à son jeune équipier. Pourtant, il lui demandera de former Jean Paul Valley au combat. Ce dernier, n’est autre que Azrael, ancien membre de l’ordre de Saint Dumas, créé pour être le bras droit de l’ordre et combattre leurs ennemis. Il a rejoind Batman il y a peu dans sa lutte contre le crime, et se cherche encore une identité. Nous reviendrons sur le personnage d’Azrael dans la critique de la seconde partie de « Kinghtfall », ce dernier occupant une place de première ordre dans « Who rules the night », la suite de « Broken Bat »

.

A la poursuite du Chapelier Fou
A la poursuite du Chapelier Fou

Du coté de l’équipe artistique, nous retrouvons des noms connus, puisque l’histoire est de Chuck Dixon (qui créa le personnage de Bane) et Doug Moench. Plusieurs artistes s’enchaineront pour les illustrations. On retiendra notamment Graham Nolan, ou encore Jim Aparo, ce dernier avait déjà travaillé sur « Un Deuil dans la Famille ». Graphiquement on a quelque chose d’un peu rétro, mais rappelons que « Knightfall » est une histoire qui date de 1993, et elle a malgré tout très bien vieillit.

La mort de Jason fera resurgir de bien triste souvenir à Batman
La mort de Jason fera resurgir de biens tristes souvenirs à Batman

On voit Batman s’affaiblir petit à petit, tout au long de l’histoire, mais remportant malgré tout la victoire sur ses adversaires. Sa rage le fera tenir jusqu’au bout, mais c’est pourtant à bout de force, qu’il devra affronter Bane. Le final de l’histoire est tout simplement mythique, et je ne vous en révèlerai rien afin de garder le plaisir de le découvrir lors de la lecture. Telle une tragédie, l’histoire se déroule jusqu’à l’instant fatal, sur cette double page célèbre, sur la nuit où le terrible Bane brisa Batman.

Bane, l'homme qui brisa Batman
Bane, l’homme qui brisa Batman

Les plus:

  • Une histoire prenante sur près de 300 pages
  • La galerie de criminels en pleine action
  • Le duo Joker/Épouvantail
  • Le final légendaire

Les moins:

  • Un style un peu rétro, on aime ou on aime pas

Mise à jour : Knightfall a été réédité en français en juillet 2012 aux édition Urban Comics

Partenariat Amazon : Acheter « Knightfall – part one : Broken Bat »

Partager sur...

    14 réflexions sur « [CRITIQUE] Knightfall- Part One : Broken Bat »

    1. Pour moi, un must have ! Même si, comme je le détaillerai dans la future critique, la seconde partie s’avère moins indispensable.

    2. Ca m’en donne l’eau a la bouche, malheuresement, je suis très mauvais en Anglais alors je vais devoir m’en passer pour l’instant …

    3. Je connais ce comic de renom mais je ne l’ai jamais lu c’est pourtant là qu’Azrael joue un rôle majeur et remplace Batman. Faut que je corrige cette erreur.

    4. En fait Azrael est très secondaire dans cette première partie, mais il occupera l’un des rôles principaux dans la seconde partie : « Who rules the night ».

    5. très bon album, qui permettra d’introduire Azbat (pour ceux qui ne connaissent pas, azbat se rapproche niveau mentalité du batman de Miller, il est clairement plus extrême; Azbat, c’est un peu le « venom » de batman), même si les parties 2 et 3 (knightquest et knightend me semble ?) sont, je trouve, assez inégales (surtout le dénouement de la partie 3)
      N’empêche qu’il s’agit en effet de pièces importantes, à mettre si possible aussi en parallèle avec avec la mort de superman qui apparait aussi dans ces années et qui, selon moi, est clairement moins inspirée.

    6. Je viens de me le commander, ainsi que le second tome. Par contre Knightsend, c’est la troisième partie? Sur amazon, ni l’édition ni le prix sont identiques et il n’est fait mention nulle part de Knightfal III. Bizarre…C’est une suite indirecte plutôt?

    7. Oui, KnightsEnd est la suite de Knightfall, mais n’est pas réellement la « troisième partie » de cet arc.

    8. Bonsoir,

      je souhaiterais savoir si l’histoire est abordable en VO. Mon niveau en anglais étant assez limité, j’ai eu des soucis pour lire The Black Glove.

      Merci d’avance.

    9. Oui la série est relativement abordable. Le style de narration est bien moins complexe que celui de Morrison, scénariste sur The Black Glove. 😉

    10. Je viens de terminer la partie Knightfall (1+2). Autant dire que je suis impatient de lire la suite. M’enfin, “Batman“ dit que the KnightEnds n’est pas vraiment la suite. Pourtant, je m’apprête à me procurer “
      Batman – Knightfall: Knightsend Pt. 3″ dans lequel je m’attends à voir Valley se remettre dans le droit chemin.

      Pourtant, j’apprends entre temps que KnightEnds ne fait pas partie de Knightfall (en effet) et qu’entre deux se trouve the Knightquest…

      Le tout, encore, suivi de : … Aftermath????

      Well, une lanterne s’il vous plait…

    11. apparemment, en mai, nous pourrons lire une nouvelle édition de Knightfall, comprenant cette fois-ci:
      – Knightfall: 1 et 2
      – Knightquest: The Crusade et The Search
      – KnightEnds

      J’ignore si cela comprendra Aftermath…

      Tout cela in english…

    12. Cette série est juste énorme j’ai acheté les deux premiers tome a leur sortie en france.

      De plus j’ai retrouvé un vieux roman que j’avais lus quand j’étais petit qui s’appelle « batman crépuscule » de dennis o’neil qui est en faite une adaptation en roman du comics.

      Ps: Je m’éclate sur votre site qui est dévenu ma référence pour batman

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *