[Critique] L’Énigme de Red Hood

Disponible depuis bientôt un an sur les étagères de nos librairies préférées, L’Énigme de Red Hood est un beau pavé (512 pages) qui compile Batman #635-641 et #645-650 ainsi que le Batman Annual #25 et enfin le récit Red Hood : The Lost Days, pour la première fois publié en librairie en VF. Cet ouvrage retrace l’arrivée dans nouveau personnage à Gotham, Red Hood, son ascension dans la pègre et son affrontement avec Black Mask et Batman ainsi que, dans la dernière partie, les mois d’entraînement de Red Hood avant que celui-ci n’arrive à Gotham.

Résumé (garanti sans spoiler)

Tout va bien à Gotham. Enfin, façon de parler. La ville est toujours autant gangrenée par la corruption, la violence et la criminalité malgré les efforts, les exploits et les sacrifices du Chevalier Noir. Black Mask dirige la mafia gothamienne et ses affaires se portent plutôt bien.

En tout cas, jusqu’à l’arrivée d’un nouveau venu, Red Hood, qui oblige les lieutenants et les dealers de Black Mask à travailler pour lui sous conditions (par exemple, ne pas vendre de drogue aux enfants) et sous peine de mort en cas de refus. Bien sûr, Black Mask ne voient pas d’un très bon œil ce jeune roquet qui lui vole ses parts de marché, ses hommes et ses bénéfices. La riposte s’organise rapidement.

Red Hood réplique en s’attaquant directement aux intérêts de Black Mask, mais au lieu de voler la marchandise ou les armes, Red Hood détruit tout et tue les hommes de Black Mask. Alors qu’au début, il semblait vouloir prendre la main sur la pègre de Gotham, désormais il montre qu’il est entré en guerre contre elle.

Red Hood attaque un convoi de Black Mask

Batman va bien sûr s’intéresser de très prêt à ce nouveau criminel et surtout à son identité, ce qui va le ramener à des souvenirs douloureux. L’affrontement entre les deux criminels et le justicier et très intéressant et je vous laisse le plaisir de la lecture.

Quant à dernier acte, il se déroule sur les mois qui précédé l’arrivée du nouveau criminel à Gotham. Quelles sont ses motivations ? Quel entraînement a-t-il subi ? Comment a-t-il pu se procurer autant de ressources en aussi peu de temps ? Pourquoi veut-il affronter directement le Chevalier Noir ? Toutes ses questions trouvent leur réponse dans cette partie qui est entièrement narrée  selon le point de vue de ce nouveau criminel.

Critique

Premier point très important, avant de vous lancer dans la lecture de ce tome, il est indispensable d’avoir lu Un Deuil dans la Famille, ou, au moins, savoir ce qu’il s’y passe.

Balayons rapidement les aspects techniques : les dessins, le scénario, la mise en scène, l’action, tout est réalisé avec brio (les dessins de la dernière partie sont un peu moins bons, mais ce n’est qu’un avis très personnel). Autre précision, on est ici face à un récit bourré d’action faisant la part belle aux illustrations. Les dialogues, même si ils sont très bons eux aussi, sont, au final assez peu nombreux et plutôt brefs. A chacun de décider si ce format lui convient. En ce qui me concerne, j’ai beaucoup apprécié.

En plus la couv’ envoie du bois !!

Pour détailler un peu plus, les deux premiers actes trouvent leur points forts dans la relation Black Mask – Red Hood – Batman. En effet, voir Red Hood utiliser Black Mask pour que Batman s’intéresse à lui, constater la progression de la haine que voue Black Mask à Red Hood mais aussi son impuissance à le combattre est extrêmement plaisant.

Le point d’orgue étant l’enquête de Batman. Celle-ci débute sur la seule base d’une intuition du Chevalier Noir mais va le mener à une révélation qui sera pour lui perturbante, voire même traumatisante. La manière dont cette enquête nous est dépeint n’est pas sans nous rappeler notre enfance et la fameuse série animée Batman The Animated Serie (c’est vous dire la qualité du récit).

Enfin, le dernier acte est très bon lui aussi. Il se démarque par sa différence de point de vue, on suit ici, « l’entraînement » de celui qui deviendra Red Hood. Un récit original qui répond à nombres de questions posées dans les deux premières parties. A l’exception d’une seule, et c’est, à mon avis, le plus gros défaut de l’oeuvre. Mais pour l’expliquer, je vous donner rendrez-vous dans la partie spoiler que vous trouverez juste en dessous.

Spoiler Afficher

1ère confrontation entre Red Hood et Batman

Pour finir, sans être un récit fondateur, l’Enigme de Red Hood est un tome de bonne qualité et dépeint avec brio la première confrontation entre Batman et Red Hood.

Je vous invite, si vous l’avez lu, à partager votre avis dans les commentaires et notamment au sujet du défaut que j’évoque longuement dans la partie spoiler.

Partager sur...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *