Fiche Personnage – Ra’s Al Ghul

Mais qui est donc Ra’s Al Ghul? Ce gentleman drapé de vert, qui meurt et revit sans cesse pour le plus grand malheur de Batman, suscite en effet bien des questions. Remis au goût du jour par le film Batman Begins, cet éco-terroriste, raffiné mais non moins dangereux, possède une histoire bien particulière dans l’univers du justicier de Gotham. Ses apparitions sont en effet plutôt rares mais toujours aussi mortelles et pleines de conséquence, à tel point qu’on le considère souvent comme l’ennemi le plus mortel du chevalier noir ! Si vous désirez maintenant tout connaître de ce personnage: ses origines, ses différentes apparitions, sa personnalité etc, nous vous recommandons de lire ce dossier exclusivement réservé à la Tête de Démon…


Situez la première apparition de Ra’s Al Ghul est problématique. Sa première apparition est certes dans Daughter of the Demon, récit écrit par Dennis O’Neil et dessiné par Neal Adams, les célèbres auteurs du Bronze Age, qui sont donc les créateurs de la Tête de Demon. Mais pour tout personnage DC, il y a deux « premières » apparitions: la première pré-Crisis (avant 1985), la seconde post-Crisis (après 1986).

Ainsi Batman né dans le Detective Comics n°27 (1939), renaît dans Year One (1987). Pour Ra’s Al Ghul, c’est plus complexe car son origine pré-Crisis vaut comme post-crisis depuis que Grant Morrison a réintroduit Damian, le fils de Batman, né dans Son of Demon (1987), récit longtemps oublié puis remis au goût du jour. Ce récit est certes post-Crisis mais comme il fait écho aux premières apparitions pré-Crisis de Ra’s Al Ghul, réunies dans le recueil Tales of the Demon (1991), ce recueil-ci fait donc office de première apparition post-crisis. Vous me suivez? Seulement en 1992 paraît Birth of the Demon qui relate les origines de Ra’s Al Ghul et qui doit donc être lu en premier.

Il y a donc deux biographies possibles: une chronologique, une autre historique. Pour simplifier, je me contenterai d’une biographie chronologique, vous dévoilant les comics majeurs concernant Ra’s, mais en indiquant pour chaque comic, par souci de précision, sa date de parution originale, afin que vous puissiez les lire également dans leur ordre originel. Bonne lecture!


1) Birth of the Demon (1992):

Après les évènements de Crisis on Infinite Earths, DC Comics décide de réinitialiser ses personnages. Dennis O’Neil, créateur de Ra’s Al Ghul, et le dessinateur Norm Breyfogle réalisent alors ce récit one-shot, sous forme de graphic novel, qui relate ainsi les origines de Ra’s.

Ce dernier est né il y a 600 ans en Arabie Saoudite, c’était un homme de science renommé qui vivait une existence heureuse avec sa femme Sora, jusqu’au jour où ses recherches lui firent découvrir comment créer un Puits de Lazare, véritable source de jouvence. Ra’s (qui ne s’appelait évidemment pas ainsi à l’époque) voulut en faire profiter le fils mourant du roi de la cité mais ce dernier revînt à la vie dans un état de folie et tua Sora, qui assistait son époux.

Ra’s neutralisa le prince ressuscité et le fit comparaître devant son père, le roi. Mais ce dernier ne voulut rien entendre, trop heureux de revoir son fils (dont l’état de folie s’était d’ailleurs dissipé). Il emprisonna donc Ra’s qui se fit néanmoins libérer par un garde, dont il avait jadis soigné la mère et qui devînt son bras droit, son premier disciple.

Avide de vengeance, il s’allia avec son oncle et dressa une armée à son service, le Démon, la future « Ligue des Assassins » et marcha sur la ville. Le siège fut long mais le roi capitula aussitôt que Ra’s eut empoisonnée les eaux de la ville. Le roi et son fils furent exécutés, notre chef de tribu se fit alors nommer Ra’s Al Ghul, la « Tête de Démon » en arabe et jura de mettre fin à la corruption humaine, en les exterminant tous. Sa quête éternelle venait de commencer…

On retrouve alors Ra’s et sa tribu à travers les siècles, jouant un rôle dans les grands événements historiques. Mais des dissensions apparurent au sein de la Ligue, après que Ra’s eut tué son bras-droit, pour avoir noté, sans autorisation, les emplacements des Puits de Lazare. L’oncle de Ra’s décida ainsi de quitter la Ligue, les plans en poche, et de former sa propre tribu rivale. Dès lors, Ra’s ne recruta plus que des disciples dévoués et fanatiques, les premiers « Ubu ». Il crut ainsi avoir trouvé sa Némésis, jusqu’au jour où il rencontra son plus grand ennemi: Batman!


2) Tales of the Demon (1991):

Ce comic est en réalité un recueil, regroupant les dix premiers épisodes (de 1971 à 1980) mettant en scène le personnage de Ra’s Al Ghul (avec un autre épisode plus ancien, qui introduit Talia, la fille de Ra’s Al Ghul, avant son père donc).

Ce recueil présente donc Ra’s al Ghul dans sa première apparition originelle, tel qu’il apparut la première fois dans Batman n°232. On retrouve d’ailleurs le style célèbre du duo O’Neil/ Adams, auteurs du Bronze Age, qui sont connus pour avoir redonné à Batman ses lettres de noblesse, après la ridicule série télévisée du Silver Age. Le personnage de Ra’s al Ghul fut ainsi créé pour rendre les aventures de Batman plus matures, plus dramatiques et aussi plus exotiques (Ra’s représente en effet « l’Orient » et incite souvent Batman à voyager.)

De ces différents récits, on retiendra surtout Daughter of the Demon (1971) où Ra’s rencontre pour le première fois le détective masqué, après que sa fille mortelle Talia et Robin soient enlevés par une mystérieuse organisation. Il s’avère par la suite que c’était une machination de la Tête de Démon pour mettre au défi Batman et lui offrir en récompense la main de sa fille, afin qu’elle lui donne un héritier. Mais Batman refuse, ne voyant en Ra’s qu’un terroriste dangereux…

L’autre grand récit mémorable s’intitule The Lazarus Pit (1972) dans lequel Batman apprend le secret de l’immortalité de son ennemi, ressuscité devant ses yeux et pris d’un accès de folie. A noter que ces deux grands récits ont inspiré le double-épisode de Batman TAS, Quest of the Demon. Quant aux autres récits, on y voit apparaître entre autres le Sensei, un maître assassin rival de Ra’s et diverses machinations diaboliques, concoctées par la Tête de Démon. Rien cependant qui ne soit de taille pour Batman! Le dernier récit s’achève d’ailleurs par la mort de Ra’s Al Ghul et du Sensei dans une explosion…


3) Son of the Demon (1987):

Historiquement c’est le premier graphic novel concernant Ra’s (Birth of the Demon étant le troisième et Tales of the Demon juste un recueil).

Dans ce récit, écrit par Mike W. Barr et dessiné par Jerry Bingham, Batman rencontre un nouvel ennemi, Qayin, un terroriste international, qui a détourné un satellite américain capable de provoquer des tempêtes. L’objectif de Qayin consiste à attaquer l’URSS pour raviver la guerre froide à son crépuscule et provoquer ainsi la terrible guerre nucléaire tant redoutée. Dans son périple, Batman rencontre de nouveau Talia qui lui révèle que Quayin n’est autre que le meurtrier de sa mère. Elle lui propose alors une alliance avec son père Ra’s Al Ghul, récemment ressuscité. Batman accepte, par amour pour Talia. Il ira même jusqu’à l’épouser et à concevoir un enfant avec, dans une nuit torride (l’un des seuls rapports charnels explicites du héros encore aujourd’hui).

Hélas l’hymen est de courte durée car Talia déclare avoir perdu son enfant durant la confrontation finale avec Qayin (qui meurt, pour information). En réalité, c’est une ruse et l’enfant est placé dans un orphelinat. Il grandira, inconnu de son père et fera une petite apparition dans le comic Kingdom Come.

En 2006, Morrison décide de réintroduire ce fils caché dans son arc Batman and Son, où Damian sera confié par Talia à Batman pour devenir son successeur.


4) Bride of the Demon (1990):

Rien de mémorable dans ce graphic novel, réalisé par Mike W. Barr et Tom Brindberg, si ce n’est que Ra’s est de nouveau ressuscité et qu’il est tombé amoureux d’une star de cinéma, Evelyn Grayce. Décidé à l’épouser, il voit cependant ses plans ruinés par sa fille jalouse Talia. Ra’s trouve alors de nouveau la mort dans le conflit qui les oppose…


5) Trinity (2003):

Réalisé par Matt Wagner, cet arc relate la première rencontre de Batman avec Superman et Wonder Woman, avant de fonder la Justice League of America. Le trio s’unit contre Ra’s qui menace une fois de plus la planète…


6) Contagion (1996):

Cet arc, qui précède Cataclysm, voit Batman confronté à une menace terrible: un virus mortel qui touche Gotham. Après maintes péripéties, Batman et ses alliés arrivent à mettre au point un antidote. Batman découvre alors l’auteur de ce génocide: Ra’s Al Ghul!


7) Legacy (1996):

Ce nouvel arc est une suite direct de Contagion. Batman essaie toujours de mettre fin au virus mortel qui touche Gotham et se confronte à un nouvel ennemi, Bane (déjà vu dans l’arc Knightfall), bras-droit de Ra’s Al Ghul, qui lui a promis la main de sa fille. Cette dernière n’est cependant pas attirée par Bane et le rejette, créant des dissensions au sein de l’alliance ennemie déjà fragile. Batman en profite pour voler à Ra’s artefact à l’origine du virus et parvient ainsi à enrayer l’épidémie. Le récit finit, comme à l’accoutumée, par la mort de la Tête de Démon…


8 ) The Chalice (1999):

Graphic novel mineur, réalisé par Chuck Dixon et John Van Fleet, où Ra’s Al Ghul revient d’entre les morts pour retrouver le Saint Graal, pas seulement pour lui mais aussi pour sa fille…


9) JLA: Tower of Babel (2000):

En plus d’être le protecteur de Gotham, Batman est aussi membre fondateur de la Justice League of America et il affronte donc régulièrement les menaces internationales et interplanétaires. Or justement dans cet arc, écrit par Mark Waid, Ra’s Al Ghul vient de mettre au point un dispositif capable d’annuler les facultés humaines de communication et projette ainsi de provoquer de graves conflits.

Il doit auparavant neutraliser la JLA. Pour ce faire, il envoie Talia voler les fiches que Batman avait fait dans le dos de ses alliés, afin d’évaluer leurs faiblesses respectives en cas de menace. La Ligue de Ra’s parvint ainsi à contrer les membres de la JLA, les rendant impuissants. Seul Batman, qui n’a pas de pouvoir, est indemne.

Hélas, Ra’s a volé le cercueil de ses parents et menace de les ramener à la vie si Batman s’interpose. Ce dernier a donc besoin d’aide, il a besoin de la JLA, mais pour cela, il doit avouer sa traîtrise et perdre la confiance de ses amis…

Un grand récit majeur très utile pour comprendre l’esprit de Batman dans ses recoins les plus sombres!


10) Death and the Maidens (2004):

Cette mini-série, écrite par Greg Rucka et Klaus Janson, est à lire absolument.Alors que Batman a détruit tous les Puits de Lazare existants, on voit apparaître un nouveau membre de la famille de Ra’s, Nyssa, sa première fille cachée.

Cette dernière, juive, fut persécutée avec sa famille par les nazis, que commandait son père Ra’s.Avide de revanche, elle décide de tuer Talia, devenue depuis l’arc Tower of Babel, l’assistante de Lex Luthor. Elle la ressuscite alors avec son Puits personnel et en fait son obligée. Ensemble, ils projettent de tuer Ra’s et de prendre le contrôle de la Ligue des Assassins. Malgré les tentatives de Batman pour les en empêcher, elles réussissent.

Ra’s est tué et c’est Batman, par respect, qui dépose son corps sur un bûcher, empêchant toute résurrection possible. Nyssa devient alors la nouvelle Tête de Démon…


11) Batman Year One: Ra’s Al Ghul (2006):

Le titre est trompeur car ce court récit, réalisé par Paul Gulacy et Devin K. Grayson à l’occasion du film Batman Begins, est une suite directe de Death and the Maidens.

Avant de mourir, Ra’s avait en effet mis au point une dernière machination, un virus capable de ressusciter les morts et de créer ainsi le chaos. C’est Ubu qui est chargé de le répandre à Gotham, après la mort de Ra’s, jusqu’à ce que Batman lui révèle un emplacement de Puits de Lazare, pour ainsi ressusciter son maître.Comme tous les puits ont été détruits, Ra’s livre alors à son ennemi juré, Batman, le secret de fabrication des Puits, via une lettre cryptée.

Le récit nous permet donc d’en apprendre plus sur Ra’s Al Ghul. Batman va ainsi créer un nouveau Puits mais dans sa Bat-cave et il indique un faux-emplacement à Ubu qui met fin au virus. Hélas, le subterfuge est de courte durée…


12) The Resurrection of Ra’s Al Ghul (2007):

Dernier récit en date concernant Ra’s Al Ghul. Publié sous forme d’arc, ce récit relate la tentative du Spectre Blanc, disciple secret de Ra’s, pour ressusciter son maître, via le corps de son petit-fils Damian (réintroduit dans Batman and Son par Morrison). Il doit cependant affronter Talia et sa Ligue des Assassins, Batman et ses alliés, ainsi que le Sensei et ses maîtres de la mort. S’ensuit alors une joyeuse bagarre à tout va, pour empêcher le retour de Ra’s. Verdict? Vous le saurez en lisant le récit, mais n’oubliez pas que Ra’s al Ghul défie toujours la mort…


Voila, j’espère que cette première fiche de personnage, proposée par Batman-Univers, fut agréable à lire et surtout utile pour vous guider dans vos lectures… Vous trouverez la plupart de ces comics en VO ou en VF, dans notre boutique Amazon. A bientôt!

Partager sur...

    6 réflexions sur « Fiche Personnage – Ra’s Al Ghul »

    1. Merci pour cet article ultra complet sur un personnage qui m’intrigue depuis pas mal de temps. Je connait uniquement « le Fils du démon », « Trinité » et « la résurrection de Ra’s Al Ghule que je n’ai pas encore lu.

      Je me procurerais les autres comics dont tu parles au fur et à mesure.

    2. Très enrichissant 🙂
      Mais est ce qur tu pourrais dire ou mettre lesquels sont en français ?! Merci

    3. Dossier très complet sur le personnage, bravo.
      Batman-univers est un site que je découvre à l’instant, et ce n’est pas pour me déplaire, vous serez amener à me revoir régulièrement.

      Un fan de l’homme chauve-souris.

    4. Bonjour excellent dossier sur Batman , je suis rendu à lire Son of the Demon. Par contre j,ai un peu de difficulté avec la chronologie que vous avez développée.
      Dark victory introduit Dick Grayson et Robin mais sauf une brève apparition dans tales of the demon , Robin est absent aux côté de Batman et semble revenir seulement dans Teens Titan pourquoi?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.