[Critique] GOTHAM – S3 Ep. 14 : The Gentle Art of Making Enemies

Hello les Gothamiens, aujourd’hui nous allons discuter du Winter Final que Gotham nous a proposé avant de partir en pause.. (Noonnnnn…)

Très bon épisode, de part son scénario, son jeu d’acteurs et surtout de l’action présente, tout était bon du début a la fin !

Un peu déçu que Jérôme ait voulu continuer dans sa quête de vouloir tuer Bruce même si cela nous apporte un épisode de folie et un Bruce Wayne avec quelques traits de Batman.
Jerome, toujours aussi machiavélique et sanguinaire (c’est comme ça qu’on l’aime) nous fait de plus en plus penser au Joker et ce ne serait pas pour me déplaire.
La partie se déroulant au Cirque Boardwalk est tout simplement exceptionnel.
On a l’impression de revivre l’une des pensées folles mises en place par le Joker quelques années plus tard lors de “The Killing Joke”.
L’intrigue entre Ed & Le Pingouin continue et s’achève et contrairement à l’intrigue qui oppose Bruce à Jérôme, celle ci est totalement inutile et agaçante.
Cet épisode ce conclut d’ailleurs par la « mort » du pingouin tué par Ed et c’est là que toute l’intrigue perd son sens.
2 personnages qui lorsqu’ils unissaient leurs forces pouvaient changer Gotham à leur image se détruise tout ça à cause d’un pseudo amour de Nygma, « Isabella »… Bref je ne vais pas vous refaire l’histoire, j’espère que les producteurs arriveront quand même à rattraper les personnages d’Ed et Oswald et SURTOUT j’espère ne plus jamais revoir le Pingouin aussi bas émotionnellement !

Nous avons aussi eu l’occasion de revoir notre bonne vieille Cour des Hiboux qui sera l’intrigue principal lors du retour de la saison.

Et enfin le meilleur pour la fin, Bruce qui fait enfin usage de tout son entrainement qu’on se coltine depuis 1 saison ! Jerome se reçoit une « branlée » excuser moi du terme par Bruce dans la « Maze of Mirrors » et j’ai beaucoup aimé la cran et l’intelligence de Bruce durant tout l’épisode que ce soit par le fait de gagner du temps dans le manoir ou de réussir a s’échapper avant de se faire transpercer par les milles et unes bricoles de Jérôme.

Note : 4/5
Nous retiendrons que :
• Les bases du Batman sont posées dans cet épisode comme notamment sa règle d’or!
• Cameron Monaghan est toujours aussi excellent en Jérôme,
• L’intrigue Pingouin/Nygma se conclut pour le plus grand bonheur des fans!
• La Cour des Hiboux fait son retour tant attendu.
Et vous qu’en avez-vous pensé?

Pour les plus impatients en attendant mardi prochain, le trailer de l’épisode 15 et d’ici là portez vous bien.

Partager sur...

    2 réflexions au sujet de « [Critique] GOTHAM – S3 Ep. 14 : The Gentle Art of Making Enemies »

    1. Est ce que Bruce a un téléphone fixe à pile? Il sonne pendant une coupure de courant et avant qu’Alfred n’aille relancer le générateur… Seul détail qui me gène, sinon épisode juste génial avec un Jérôme bien flippant et un Pinguin que je trouve intéressant dans son coté émo mqis que j’espère aussi revoir bien revanchard, en refaisant équipe avec Butch pourquoi pas?

    2. Perso je suis sur que le pinguin n’est pas mort … car dans les comics de batman, le pinguin est en vie !! je suis sur qu’il va réapparaître très vite ♥ du moins je l’espere car je me suis accrocher a se personnage 😀

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *