Archives par mot-clé : black mask

[Critique] L’Énigme de Red Hood

Disponible depuis bientôt un an sur les étagères de nos librairies préférées, L’Énigme de Red Hood est un beau pavé (512 pages) qui compile Batman #635-641 et #645-650 ainsi que le Batman Annual #25 et enfin le récit Red Hood : The Lost Days, pour la première fois publié en librairie en VF. Cet ouvrage retrace l’arrivée dans nouveau personnage à Gotham, Red Hood, son ascension dans la pègre et son affrontement avec Black Mask et Batman ainsi que, dans la dernière partie, les mois d’entraînement de Red Hood avant que celui-ci n’arrive à Gotham. Continuer la lecture de [Critique] L’Énigme de Red Hood

Le trailer complet de Batman Arkham Origins

Comme prévu, nous avons droit aujourd’hui à une bande annonce plus complète du prochain jeu vidéo dédié au chevalier noir ! Plus de 4 minutes, et c’est un sacré spectacle !

 

Je vous laisse découvrir sans plus attendre ce trailer à la mise en scène plutôt réussi dans laquelle nous retrouvons Batman, Deathstroke, mais pas que…

 

 

Cette bande annonce est également le moyen d’apprendre que Deathstroke apparaitra dans le jeu comme personnage jouable en tant que bonus de précommande. Aura-t-on droit au célèbre défi déjà présent dans Arkham Asylum et Arkham City ? Ou s’agira-t-il d’un tout nouveau mode de jeu ? D’ici là, le jeu est toujours prévue pour octobre 2013 sur PS3, Xbox 360, PC et Wii U (en plus des version portable pour PS Viat et 3DS).

Des infos pour Arkham Origins

Après que Batman Arkham Origins fut annoncé, de nombreuses infos sont tombées concernant l’histoire et les personnages.

 

Concernant l’histoire, nous avons appris que le jeu prendra place pendant la période de Noël. On pourra se balader aussi bien du côté du Vieux Gotham, mais aussi du Nouveau Gotham. Cela annonce une carte plus grande que celle qu’Arkham City, qui se basait que sur le Vieux Gotham. On incarnera un jeune Batman dans ses premières années qui essaie de faire régner la loi dans les rues sombres de Gotham. Le jeu devrait donc s’inspirer de Batman Year One et Legends of The Dark Knight. Black Mask, le « dirigeant » de la ville, devra tout mettre en œuvre pour arrêter ce justicier en envoyant 8 assassins à ses trousses, dont Deathstroke. Il devra aussi se faire une réputation auprès de la GCPD durant le jeu. Pour les vilains, on devrait aussi retrouver le Pingouin mais aussi le Joker, qui reste tout de même à vérifier. Le jeu mettrait aussi en avant la relation entre Bruce Wayne et Alfred. Premières années veut dire aussi apprentissage car ce Batman devra apprendre à contrôler ses émotions pendant les interrogatoires et ses missions.

Du côté des scénaristes, on se demandait qui pourrait remplacer le scénariste des 2 premiers Arkham, Paul Dini. Et bien, c’est chose faite avec la personne de Geoff Johns, le scénariste qui a, notamment, ressuscité Barry Allen (aka Flash) et Hal Jordan, plus connu sous le nom de Green Lantern. Donc, c’est celui qui scénarisera ce Arkham Origins.

 

D’après certaines rumeurs, comme Rocksteady ne s’occupe pas de ce jeu, le groupe serait en train de faire un jeu dans le plus grand secret. Serait-ce peut-être la suite de Arkham City ?

Mais ce ne sont que des rumeurs, après tout…

 

Batman : Arkham Origins

 

Batman Univers n°6

Ce mois ci est sortie le numéro 6 du bimestriel Batman Universe. Nous avons droit à la suite et fin de la mini-série « La vie après la mort », ainsi qu’aux épisodes 1 et 2 de « Blackest Knight ».

 

Souvenez vous, suite à la pseudo-mort de Batman qui, nous vous le rappelons, a en fait été propulsé dans un passé lointain par Darkseid, c’est Richard « Dick » Grayson, le Robin originel devenu ensuite Nightwing, qui endossé le rôle du chevalier noir.

Nous retrouvons donc Dick au coté de Damian, le fils de Bruce Wayne devenu le nouveau Robin. Ces derniers continue leur affrontement face au nouveau Black Mask dans l’histoire « la vie après la mort » qui a débuté dans le numéro précédent. Nous avons droit au dénouement de cette histoire, écrite et dessinée par Tony S. Daniel, qui sans être extraordinaire, reste très agréable.

La seconde partie du numéro nous introduit la mini série « Blackest Knight » (à ne pas confondre avec la série DC Blackest Night donc) , histoire au cours de laquelle Dick Grayson tente le tout pour le tout en plongeant le corps de Bruce Wayne dans un puits de Lazare afin de le ramener à la vie… Le rythme est assez étrange, et la narration un peu décousu, mais encore une fois, l’histoire est suffisamment prenante pour nous plaire.

Rendez-vous en juin pour le prochain numéro ! D’ici là, n’oubliez pas que le premier Hors Série de Batman Universe sortira le 20 mai, suivit en août puis en novembre par les Hors Série 2 et 3.

 

Batman et Red Hood – Sous le masque rouge

A peine quelques mois après sa sortie aux États-Unis, nous avons le droit à une édition française du dessin animé « Batman – Under the Red Hood », traduit « Batman et Red Hood – Sous le masque rouge » pour l’occasion. Nous vous en proposons ici une petite critique et je vous donne la couleur tout de suite : c’est une histoire de qualité !

Batman et Red Hood - Sous le masque rouge
Batman et Red Hood - Sous le masque rouge

Initialement, l’histoire de « Sous le masque rouge » a été publié sous forme de Comics (en France dans les pages du régulier Batman publié par Panini Comics), et c’est son scénariste originel Judd Winick qui s’est également chargé du scénario de cette adaptation. Ainsi, et sans surprise, l’histoire reste très fidèle au récit du comics. Mieux encore, le récit gagne en profondeur, et les personnages y sont mieux exploités. Moins contraint de rester fidèle à la continuité du comics, l’histoire prend quelques libertés par rapport à celle-ci. Le récit devient ainsi mieux compréhensible, surtout pour ceux qui ne sont pas spécialistes de l’homme chauve-souris.

Afin de ne pas dévoiler l’intrigue, je ne révèlerais pas les éléments clé du scénario et les nombreux points communs avec le comics. Pour ceux qui on lu l’histoire « Under the Red Hood », sachez que cet animé reste très fidèle à la trame de la version BD avec, comme je l’ai dis plus haut, quelques éléments supplémentaires. Pour les autres, l’histoire, la voici : un nouvel individu officie à Gotham sous le nom de  Red Hood (le masque rouge), mais ses intentions sont assez flous. Tantôt justicier tantôt criminel, il n’hésite pas à massacrer sans sourciller une bande de mafieux si celà lui permet d’étendre son influence. Forcément, celà ne plaira pas à Batman qui mènera donc son enquête pour découvrir l’identité de ce mystérieux personnage.

Le dynamique duo ?

L’histoire n’hésite pas à puiser dans les ressources de la mythologie Batman, avec tout d’abord une galerie de personnages bien exploités. On retrouvera ainsi Nightwing, mais aussi Ra’s Al Ghul, le Joker ou encore Black Mask, chacun possèdant un rôle clé dans l’histoire. Au niveau de l’ambiance, les images sont de qualité ! Que ce soit au niveau du dessin, de la mise en couleur ou des animations, le tout est très réussi. Les musiques collent parfaitement et l’ambiance globale ne sera pas sans rappeler la série animé de Batman des années 90, mais avec un ton encore plus adulte. Ce qui n’est pas le fruit du hasard, car Bruce Timm (à qui l’on doit cette fameuse sérié animée de Batman que nous regardions tous sur France 3) est ici producteur du métrage.

Concernant les voix des personnages, la VO est de très bonne qualité ! Malgré le fait que l’on ne retrouve pas Mark Hammil dans la voix du Joker ou Kevin Conroy dans celle de Batman.  Bruce Greenwood et John DiMaggio (respéctivement la voix de Batman et celle du Joker) remplissent parfaitement leurs rôles. La VF est un peu plus décevante. Bien que la voix de Batman soit réussi, on aura un peu plus de mal avec la voix du Joker ou celle de Red Hood qui auront un petit coté kitch à la « Ken le survivant ».

Le film est sorti sous deux forme en France, soit indépendamment pour un peu moins de 10€, soit dans un coffret à 15-20€ regroupé avec Superman/Batman : Ennemis publics et Superman/Batman : Apocalypse. Dans les 2 cas le film propose les voix en Français et en Anglais ainsi que les sous-titres Français. Aucune excuse pour ne pas profiter de la VOST donc.

Pour conclure, ce dessin animé est vraiment de bonne facture. L’histoire est prenante et bénéficie de quelques ajouts non négligeables par rapport au comics d’origine. Le Joker y a notamment un rôle plus important et par le fait même plus intéressant. Le final, fidèle au comics, reste grandiose et la mise en scène reste tout le long du film excellente. C’est donc avec plaisir que l’on accueillera ce film dans son salon en remerciant la Warner de nous en avoir fait profité si tôt après sa sortie au USA. Si vous appréciez un minimum Batman, vous aimerez ce dessin animé, même si vous n’êtes pas un fan incollable sur son univers (ça c’est le rôle du staff du site) !

Les plus:

  • Très bonne adaptation
  • Fidèle à l’histoire d’origine
  • Des personnages bien exploités
  • Un prix raisonnable (moins de 10€ pour 73 minute de film)
  • Un dessin animé sombre et mature

Les moins:

  • La  VF un peu décevante

Partenariat Amazon : Acheter « Batman et Red Hood – Sous le masque rouge en DVD»