Archives par mot-clé : Talia Al Ghul

[Critique] L’Énigme de Red Hood

Disponible depuis bientôt un an sur les étagères de nos librairies préférées, L’Énigme de Red Hood est un beau pavé (512 pages) qui compile Batman #635-641 et #645-650 ainsi que le Batman Annual #25 et enfin le récit Red Hood : The Lost Days, pour la première fois publié en librairie en VF. Cet ouvrage retrace l’arrivée dans nouveau personnage à Gotham, Red Hood, son ascension dans la pègre et son affrontement avec Black Mask et Batman ainsi que, dans la dernière partie, les mois d’entraînement de Red Hood avant que celui-ci n’arrive à Gotham. Continuer la lecture de [Critique] L’Énigme de Red Hood

Son of Batman – la critique

Sorti le 22 mai en téléchargement légal, Son of Batman est le tout dernier film animé produit par Warner Bros, mettant en scène le Chevalier Noir. Pour la première fois le personnage de Damian, fils de Bruce Wayne et de Talia Al Ghul, est introduit à l’écran. Le film s’inspire librement du run de Morrison. Après l’excellent dyptique The Dark Knight Returns, voyons si WB nous livre un nouveau film de qualité…

Que les fans de Morrison soient prévenus, le film s’inspire très librement de l’arc Batman&Son, scénarisé par Morrison. Pour preuve le prologue du film où un Slade Wilson, alias Deathstroke,  massacre un Ra’s Al Ghul sénile, lors d’un commando éclair sur son repaire. Slade Wilson est ici l’ancien bras droit de Ra’s Al Ghul (pourquoi ne pas être resté fidèle aux comics en prenant Bane ?). Exilé par son maître, il vient réclamer vengeance, sans oublier le contrôle de la Ligue des Assassins. Talia Al Ghul, édulcorée en mère aimante, est aussi présente ainsi que le fougueux Damian, seul personnage de la famille Al Ghul véritablement fidèle aux comics.

 

 

Après la mort brutal de Ra’s, Talia fuit la base des Assassins pour Gotham City et confie Damian à son père, le Chevalier Noir. S’en suivent les rivalités père/fils, Damian/Alfred, Damian/Nightwing pour le coup bien mises en scène et fidèles aux personnages.  Au cœur de l’intrigue, Deathstroke prend en otage la famille du Pr. Langstrom et l’oblige à produire une armée de Man-bats (clin d’œil à Batman&Son). Batman devra sur le vif reprendre en main son fils et former le nouveau Robin pour contrer cette menace…

Mis à part de grosses infidélités avec certains personnages trop lisses, le film est bien mis en scène, élégamment dessiné. Les scènes d’action sont dynamiques, prenantes, parfois très voire trop violentes et les dialogues bien écrits. En revanche, la musique est bien trop discrète, exit les compositions épiques de Christopher Drake. Le doublage vo est également en-deçà de ce que nous propose d’ordinaire Andréa Romano. Reste une belle occasion de mettre en scène  Damian et son dilemme entre la violence et la justice. Film touchant, compte tenu des récents événements concernant le quatrième Robin (cinquième si l’on compte l’intérim de Stephanie Brown), dans l’univers des comics.

Son of Batman est un film animé correct. Une bonne introduction au personnage de Damian sur le petit écran, une découverte agréable pour le néophyte mais une déception pour le fan perplexe devant un Deathstroke plus puissant que Ra’s Al Ghul et une Talia Al Ghul douce et prévenante pour son fils. Une production WB moyenne donc, loin derrière le fameux The Dark Knight Returns ou le superbe Under The Red Hood…