Lʼhistoire de Gotham city

L’Origine Mystérieuse de Gotham City

Fondée à l’âge d’or des colonies américaines, Gotham City continue d’éviter les projecteurs de l’Histoire, tout comme son protecteur masqué, Batman. Nous savons que sa genèse remonte à 1635, mais son histoire avant cela reste une vague fable, où fiction et réalité se confondent harmonieusement comme dans un film de cinéma.

La ville dérive son nom du surnom de New York, « Gotham », une appellation qui signifie « la ville des chèvres » en vieil anglais. L’éditeur de DC Comics, Bill Finger, s’est inspiré d’un annuaire téléphonique new-yorkais pour baptiser sa ville fictive.

Gotham City : Une Métaphore de New York La Nuit

Si Metropolis, le fief de Superman, représente New York sous une lumière vivante le jour, Gotham est sans aucun doute cette immense métropole sous le couvert de la nuit. C’est une ville de sombres ruelles, d’architecture gothique, et de gratte-ciels s’élevant comme des gargouilles surveillant les citadins. Gotham City a toujours été envisagée comme une cité-champignon infestée de criminalité et de corruption, une Néo-Babylone tombée en disgrâce, nécessitant une présence vigilante pour maintenir la justice.

Les Périodes Notables de Gotham

Gotham City a connu plusieurs périodes notables qui ont forgé son identité. L’Âge d’Or de Gotham, au début du XXe siècle, a vu un boom économique grâce à l’industrie de la sidérurgie et a également connu l’éclosion du fameux quartier de Park Row, plus tard tristement célèbre sous le nom de « Crime Alley » à cause du taux élevé de crimes.

La Prohibition a ensuite amené la ville à se transformer en un champ de bataille pour les gangsters. C’est à cette époque que les Falcone et les Maroni, deux familles mafieuses puissantes, ont commencé à dominer la scène de la criminalité.

Vers la fin du XXe siècle, Gotham City a subi un tremblement de terre dévastateur, rebaptisé « No Man’s Land ». La majeure partie de la ville a été détruite et laissée à l’abandon, coupée du reste du pays.

La Ville en Pérpétuelle Reconstruction

Une caractéristique symbolique de Gotham City est sa perpétuelle reconstruction. Les gratte-ciels anciens et nouveaux se côtoient, témoignant des nombreuses calamités que la ville a subies tout au long de son histoire. Cette résilience est le reflet de ses habitants qui malgré les défis, refusent de quitter leur ville bien-aimée.

Une Géographie Etrange

La géographie de Gotham est presque aussi complexe que son histoire. Située dans le New Jersey, elle est constituée de nombreuses îles, reliées entre elles par des ponts et des tunnels. Un élément distinctif de Gotham est sa silhouette urbaine tentaculaire d’immeubles et de gratte-ciels, recouverte d’une brume perpétuelle, une véritable métaphore de la noirceur qui semble toujours envelopper la ville.

Le Symbole Fort de Gotham : Batman

Enfin, comment parler de Gotham sans mentionner son veilleur infatigable, Batman. Le Chevalier Noir a toujours été associé à Gotham et sa guerre sans fin contre la criminalité a fini par devenir une partie intégrante de l’identité de la ville. En dépit de toutes ses adversités, Gotham reste une ville d’espoir, symbolisée par le signal bat-spot dans le ciel nocturne, rappelant constamment à ses citoyens qu’ils ne sont jamais seuls.

Gotham City, d’apparence sombre et calamiteuse, est un lieu cinématographique fort, allégorie de notre monde réel et de ses innombrables défis. Sa riche histoir, sa géographie confuse, sa lutte constante contre la criminalité et la corruption font de Gotham une ville fascinante et ténébreuse, qui continue à captiver l’imagination des fans de cinéma du monde entier.